samedi 3 octobre 2015

Évêque aux bois de cerf

Blason de Maroilles (Avesnois, Nord-Pas de Calais)

Évêque suis le jour, du moins, je le veux croire,
Et la nuit rouge cerf, aux bois chargés d’orgueil ;
Un magicien sur moi gagna cette victoire,
Si comme cerf je meurs, point n’aurai de cercueil.

Au gibier vient la crainte, à l’évêque, la gloire,
Aux deux viennent le songe et l’annonce du deuil,
Homme et cerf partageant la commune mémoire
D’un présent tourmenté, d’un passé sans écueils.

Enchanteur malfaisant, peux-tu rompre le charme
 Qui détruit ma personne et me coûte des larmes ?
Ou bien suis-je endormi, dois-je me réveiller ?

Tu n’es pas endormi, beau cerf couleur de flamme,
Mon sort doit purifier ton petit cœur infâme
Que le rut animal a souvent travaillé.

Cochonfucius

6 commentaires:

  1. Blasonnement : d'argent à une rencontre de cerf de gueules brochant sur une crosse d'or en pal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute en mémoire d'un évêque chasseur.

      Supprimer
    2. Il semblerait que cette crosse soit celle d'un abbé, le village de Maroilles faisant partie du fief de l'abbaye du même nom. La forêt de Moral, dans laquelle l'essentiel du village était encore noyé jusqu'en 1940, est réputée très giboyeuse. C'est d'ailleurs la seule forêt, dans le Nord-Pas-de-Calais, à comporter une population de cerf, ce qui explique sa présence sur le blason.

      Supprimer
    3. Du Troll de la Lisière.

      Marc, il s'agit de la forêt de Mormal.

      Supprimer
    4. Merci JR, de signaler cette erreur et surtout pour la lecture attentive, digne du Troll de la Lisière. Héraldie est toujours bien gardée. Bonne soirée.

      Supprimer