lundi 12 octobre 2015

Comment vais-je encore passer la soirée ?

Toile de Vicente Romero Redondo

Comment vais-je encore passer la soirée ? Devant
La télé ? C'est quoi cet engin ? Vous voulez rire !
Ai-je l'air de voguer sur les courants dérivants ?
Le jour où j'ai éteint cette boîte à abrutir,

Je me suis d'abord sentie larguée intégrale,
Un peu comme quelqu'un venant d'abjurer sa foi
Ou passant des alcools forts à l'eau minérale ;
J'étais anathème et j'avais la gueule de bois.

« Comment peux-tu te couper ainsi de ce monde ? »
« Tes soirées doivent être ennuyeuses à mourir ! »
Et autres sottises du genre, à n'en plus finir.

Je me suis débranchée de leurs funestes ondes
Et mon cerveau ne s'en porte que mieux, je crois ;
Je méprise tous ces gueux qui se prennent pour des rois.

Le spectre à trois faces
Les écrans plats n'arrondissent pas le monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire