jeudi 1 octobre 2015

Chevalier de sable

Blason du roi mage Balthazar (Ingeram Codex, 1459)

Dans la lumière, il va, subtil,
Mais ne sait où il doit se rendre ;
Ce chevalier, que cherche-t-il,
Serait-ce une bergère tendre ?

En avançant droit devant lui,
Il franchit un vieux pont qui tremble ;
Sa lance, qui lui sert d’appui,
Est bien légère, à ce qu’il semble.

Courage, doux chevalier frêle,
Suis ton chemin, le long des champs,
Ne crains ni la pluie, ni la grêle,
Le but se découvre en marchant.

Cochonfucius

2 commentaires:

  1. Une question posée autrefois par des élèves du catéchisme: si Balthazar et ses deux amis ont apporté de grandes richesses au charpentier Joseph, pour quoi n'a-t-il pas, ensuite, mené la vie d'un homme riche?

    Réponse du curé: ces trésors furent dérobés par deux larrons, que trente-trois ans plus tard, les Romains condamnèrent à la crucifixion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La justice romaine a, comme on sait, de la suite dans les idées. Le dossier n'était donc pas classé...

      Supprimer