vendredi 30 octobre 2015

Ce soir je te sens si loin

Toile de Christian Schloe

Ne sois pas triste, l'Amie, la nuit sera belle,
Tu verras ; après dîner, nous irons flâner
De par les rues ; tu porteras tes petites ailes
Tandis que je porterai ma robe safranée.

Nous irons ainsi équipées et nonchalantes,
Moi, te récitant le dernier Cochonfucius
Ou quelque autre composition truculente ;
Toi, comme d'habitude, me citant du Confucius

Ou encore, celui que tu préfères, Marc Aurèle ;
Et si d'aventure une petite soif nous appelle,
Nous irons boire une pinte dans quelque pub du coin.

Quand nous verrons briller les étoiles dans nos têtes,
Nous rentrerons au logis pour finir la fête.
Qu'as-tu donc, l'Amie ? Ce soir je te sens si loin...

1 commentaire: