mercredi 21 octobre 2015

Carpe diem

Toile de Tomasz Alen Kopera

Dans la vie, les éléments parfois se déchaînent
Et les vents contraires s'entendent pour nous dérouter
D'un chemin dont les bords sont visibles à peine ;
Il faut tantôt se plier, tantôt s'arcbouter,

Résister et ne rien lâcher de sa bonne cause,
Si tant est que l'on y a mis toute sa foi,
Autrement, s'obstiner serait la pire des choses ;
Toute âme passe par l'épreuve du feu, plus d'une fois.

De se frotter au réel la taille et l'épure ;
Le grossier caillou devient la gemme la plus pure ;
Dans un grain de sable sommeille une galaxie.

Ce qui ne tue pas rend plus fort, selon l'adage ;
Chaque instant est de l'éternité le sillage.
Carpe diem, mais sans inutile parorexie.

3 commentaires:

  1. "En ce grain de sable sommeille une galaxie" et le poème du jour de Naïla se répondent

    En mettant un pas en ce désert,
    
L’immensité m’a troublée

    En cueillant un seul grain 

    Mon cœur a chaviré
    
L’immensité, ce grain?
    Naïla

    RépondreSupprimer
  2. J'attendais cette question, merci de la poser comme dise les hommes politiques, c'est elle;

    https://ocanocean.wordpress.com/author/ocanocean/

    Une nouvelle blogueuse, au talent fou, et je pèse mes mots... Si tu visites le site tu comprendras pourquoi les trois petits points. Je serais ravi que tu me fasses un retour quel qu'il soit, bon ou mauvais.
    Sinon, moi c'est Vincent, le nouveau, Hardant est un pseudo dont je vais me débarrasser quand j'en trouverai la méthode, ça peut durer. Je ne connais pas bien l'Heraldie mais j'aime l'esprit de ce blog, libre, ça ce ressent dans les poèmes qu'on n'y lit, Justine disait dans un commentaire "Sans prétention" à propos de ses poèmes, plus largement je dirais que les textes que l'on trouve ici ne sont pas prétentieux mais ont la prétention de procurer du plaisir à ceux qui les lise. Merci encore de ton acceuil, et bonne lecture.

    RépondreSupprimer