mercredi 30 septembre 2015

Rose éléphantine, rose baleinière et rose volante

Blason de Nicolas Copernic (1473-1543) *

La rose éléphantine en la plaine est en marche,
Sa fleur est gigantesque et s’ouvre comme une arche ;
Jamais elle ne craint la licorne-bélier,
Sa tige monte au ciel, comme un vivant pilier.

La rose baleinière, en l’immensité bleue,
Au long des froids courants traîne sa belle queue ;
Elle garde son cap, comme une nef d’airain,
Complice de l’orage et des monstres marins.

Mais ma fleur préférée, c’est la rose volante
Qui plane dans le ciel des oasis brûlantes ;
Elle rit, peu lui chaut que le sol soit de roc,
Pour elle, une charrue n’usera pas son soc.

Cochonfucius



* Le lien renvoie à un article du blog Herald Dick Magazine qui s'intéresse particulièrement aux blasons dans l'héraldique. Nicolas Copernic est un astronome polonais. Il émet l'hypothèse de la rotation de la Terre et des autres planètes autour du Soleil. Sa théorie ne fut reconnue par les autres scientifiques qu'après l'invention de la lunette (vers 1610).

4 commentaires:

  1. Blasonnement : d''argent au chevron de sable et à trois rose de gueules boutonnées d'or et feuillée de sinople, deux en chef et une en pointe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et deviner laquelle est éléphantine, laquelle est baleinière, laquelle est volante.

      Supprimer
    2. Et vous, Cochonfucius, vous le savez laquelle est éléphantine, laquelle est baleinière, laquelle est volante?

      Supprimer
    3. L'éléphantine est au chef, à dextre, et la baleinière à la pointe, et la volante au chef, à senestre.

      Mais je reconnais que c'est peu visible.

      Supprimer