lundi 21 septembre 2015

Retour en Arcadie

Toile de Gianni Strino

L'Amie, tu parles de refermer tes recueils...
Je m'étonne de ce que cette idée même t'effleure,
N'étant pas du genre à demeurer sur le seuil
De tes pensées. Si je t'ai appelée sur l'heure,

C'est de m'inquiéter sur ce qui a pu t'inspirer
Cette ligne que je sais n'être pas anodine ;
Après l'avoir lue, j'ai cessé de respirer,
Moi qui ce soir était plutôt d'humeur badine.

C'est donc avec ma plume que je prends le relais
Des paroles échangées, sans plus aucun délai.
Si tu te tais, je te suivrai dans ton silence ;

Tu disais : « Viens me compagner en Héraldie,
Nous y marcherons dans les jardins d'Arcadie. »
Ne sommes-nous pas les plateaux d'une même balance ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire