jeudi 24 septembre 2015

L'épée


Toile d'Eve Ventrue

L'épée symbolise le Verbe à double tranchant :
L'un est destructeur car il terrasse le méchant,
L'autre est créateur car cette arme de lumière
Est la plus pure compagne de l'âme chevalière.

Comme l'éclair, son archétype, qui est foudroyant,
L'épée tranche les ténèbres de l'égo ignorant.
C'est une arme de destruction positive qui vise
La justice et la paix dont elle fait sa devise.

Quiconque se soucie de servir la vérité
Et de mener sa vie avec honnêteté
Transforme son esprit d'acier en une fine lame

Qui déjoue la ruse du perfide et du félon ;
Il n'est personne en ce monde qui n'ait son talon
D'Achille ; c'est dans le cœur que naît l’œuvre infâme.

Le spectre à trois faces
Blason de Villejust (Essonne, Ile-de-France)
De gueules à la porte de ville d'or ouverte du champ et ajourée de sable,
mouvant de la pointe, à l'épée haute d'argent garnie aussi d'or brochant sur le tout.

2 commentaires:

  1. L'épée est un beau sujet héraldique et le prolongement que vous lui prêtez: "le Verbe à double tranchant" est très inspirant.
    "L'œuvre infâme qui naît dans le cœur" est plus inquiétante mais néanmoins je le crois réaliste, d'où l'intérêt de garder son épée "qui déjoue la ruse du perfide" bien aiguisée afin de "servir la vérité".

    RépondreSupprimer
  2. Je réfléchis à une nouvelle série de compositions sur les grands meubles héraldiques. Pas facile comme travail. Mais avec l'inspiration de Cochonfucius et l'aide de Marc le Blasonneux, j'y arriverai peut-être. Merci pour l'encouragement.

    RépondreSupprimer