mardi 1 septembre 2015

Trône de sinople

Détail du drapeau de l'île d'Aurigny (Baillage de Guernesey, UK) 

Excellent orateur, lampassé d’or je suis,
Trouver la fin d’un vers jamais ne me tourmente,
Mon parchemin n’est pas de ceux qui se lamentent ;
Belle prose et beaux vers administrer je puis.

Que liesse me prenne, ou que j’aie des ennuis,
Ma plume d’un beau trait les célèbre et les chante ;
Les gens trouvent ces mots, et cela les enchante,
J’y songe tous les jours, et j’en rêve la nuit.

Dès lors, jour après jour, se bâtit cet ouvrage,
Ainsi que se prolonge un patient labourage,
Comme on voit s’élever les murs d’une maison.

Cela fait tantôt rire un galérien qui rame
Et tantôt, un rhapsode obsédé d’une dame ;
Voyez, cet univers n’est pas une prison !

1 commentaire: