dimanche 13 septembre 2015

Infernale filiation

Toile d'Igor Morski

Ils me font plutôt sourire, les planteurs d'arbres
À cacher la forêt, tous ces idiots utiles
Avec leurs convictions lissées comme le marbre,
Pétris d'eux-mêmes, dans un monde acquis au futile.

Des millions de bagnoles empoisonnent notre air,
Nous cassent les oreilles et défigurent tout le pays ;
Des montagnes de viles camelotes font l'affaire
De tous ou presque ; tout le marché obéit

A la sainte pulsion nécessiteuse qui ravage
Les océans où les navires laissent dans leur sillage
Les ordures que produit cette civilisation.

Les forêts primaires et les espèces disparaissent
À vue d’œil. Devant le Veau d'or, presque tous baissent
Leur froc et dont on sait l'infernale filiation.

Le spectre à trois faces
 
Humaine engeance

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire