samedi 19 septembre 2015

Brandisseur de lance

Armes de William Shakespeare (1564-1616)

Tu fais sonner ta parole railleuse
Qui du public agrémente les jours ;
Pour tes héros, bien dur est le séjour
Dans tes maisons folles et batailleuses.

Or, tu manies la langue ténébreuse
Qui sur soi-même, aussi bien, fait retour ;
Aux beaux acteurs, tu joues de plaisants tours,
Les reléguant aux destinées ombreuses.

L’avez-vous lu, est-il proche de vous ?
Il écrivit pour le sage et le fou,
Il nous montra leur plaisir et leur peine,

Ainsi, la mort du plus grand des Romains
Nous est contée par sa puissante main,
Et l’avancée des arbres dans la plaine. 

Cochonfucius

 
Armes de William Shakespeare et de son père




Devise (9) des Shakespeare (étymologie « secoue-lance ») et leur blason d'or (1) à la bande de sable (2) chargée d'une lance de tournoi (3), heaume (4) avec lambrequins (8) surmonté d'un cimier (6) avec un tortil (5) portant un faucon tenant de sa patte dextre une lance de tournoi (7) en pal. (Composition de Steifer, héraldiste polonais)

5 commentaires:

  1. Oui, c'est fait et vous m'avez renvoyée ici, dois-je repartir là-bas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, les deux renvois sont utiles séparément, mais pas la combinaison des deux.

      Supprimer
    2. Bon je vais réfléchir à cela...

      Supprimer