jeudi 3 septembre 2015

Arrière-saison

Toile d'Oleg Shuplyak

Voici venue du bel été l'arrière-saison ;
Le soleil encore vaillant s'en fait une raison ;
Il tarde à se lever, tant son ardeur décline ;
Le soir, il se couche plus tôt derrière la colline.

La baie du raisin se gorge du dernier rayon
Qui voit peu à peu s'émousser son aiguillon ;
Dans les vergers, la pomme rustique flatte la narine
Et en lisière de forêt, la mûre purpurine

Promet une savoureuse confiture au cueilleur.
La nature dispense ce qu'elle a de meilleur
Mais on la traite avec beaucoup d'ingratitude.

Quand elle est généreuse, on en veut encore plus ;
Si elle est chiche, on ne lui chante point l'angélus ;
Elle meurt d'être livrée à l'humaine ogritude.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire