jeudi 13 août 2015

Sans les mots

Toile de Vitto Campanella

Sans les mots, comment t'écrirais-je ? Te parlerais-je ?
Et comment les tairais-je si même l'indicible
Ne trouvait plus dans leur silence ce qui les protège
Des réductions hâtives ? Quand ils servent de cible

À leur propre perversion et leur galvaudage ?
Sans les mots, aucune table ronde n'a plus de sens ;
Sans les mots, la nuit couvrirait les anciens âges ;
Sans eux, comment remonterais-je à leur essence ?

Tu as dit : « Un mot vrai est toujours un vrai mot
Car il contient par nature le principe actif
Qui soigne du cœur les plaies et de l'âme les maux. »

Un vrai mot n'est jamais pauvre mais généreux ;
Il fait plus de bien que n'importe quel sédatif ;
Sans eux, comment chanterions-nous les jours heureux ?

ML, Le chemin des étoiles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire