mercredi 26 août 2015

Sagesse du coq-bouc

Blason de Ziegenhain (Allemagne)

Du coq-bouc les claires pensées
Ne sont pas dépourvues d’attraits ;
Mais parfois, comme il est distrait !
Et sa trouvaille est effacée.

Or, comme nul ne la réclame,
Il ne la fait point revenir ;
Ce fantôme de souvenir
S’endort, pour toujours, dans son âme.

Un tel trésor d’une seconde
Ne lui sera jamais rendu ;
Ah, qu’importe qu’il soit perdu !
Il est tant d’autres joies au monde.

Cochonfucius

1 commentaire:

  1. Pour une fois, c'est Herald Dick qui propose un hybride. Voir aussi le lapin-triton.

    RépondreSupprimer