vendredi 7 août 2015

Romance

Peinture de Pat Erickson

Quel est ton côté ombre ? Le moins reluisant ?
Celui qui finira toujours, quoi que tu fasses
Par te rappeler à son bon souvenir cuisant
Et, si tu n'y veilles, te faire tomber dans sa nasse.

Tu en connais beaucoup pour rattraper les autres ?
Vis voir avec et tu comprendras la romance !
Tout pour au début, et à la fin, tout contre !
« Pourtant, ma biche, je t'avais en bien douce aimance. »

C'était sans compter les gosses, les frais, les études,
La belle-mère, le beau-frère et tout le tremblement ;
Soirées merguez entre amis et zen attitude.

Tu as pris sur toi ou alors tu as pris la tangente ;
Tu as peut-être pris une maîtresse, voire un amant,
Constatant que partout les lendemains déchantent.

Le spectre à trois faces
Un petit renvoi aigre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire