samedi 22 août 2015

Retour en Forêt Noire


Sur les hauteurs de la célèbre ville thermale de Baden-Baden (Bade-Wurtemberg, Allemagne), en pleine Forêt Noire, se trouve un bois enchanté où les sentiers serpentent entre des falaises rocheuses aux formes surprenantes et des arbres cornus d'âge vénérable envahis par les mousses. Elle présente bien des similitudes avec les représentions romantiques de la nature, un mouvement né au début du 19e siècle, par réaction contre le matérialisme et l'industrialisation. C'est dans ce contexte et sous l'influence d'Alexander Broussel, le chambellan du Margrave, que furent aménagés, dès 1838, les premières dessertes du site à l'intention des romantiques de la nature. On peut d'ailleurs encore voir, gravées dans la roche, les traces laissées par ces pionniers.



Aujourd'hui, le Bettertfelsen (nom allemand du site) est un domaine hautement préservé, malgré qu'il soit ouvert à la randonnée, à la varappe et à l'équitation, ce qui n'est pas, on s'en doute, sans poser des problèmes d'accès pour concilier l'attente des amoureux d'une nature enchanteresse avec la préservation de son patrimoine paysager et naturel unique dans son genre.




















Chêne âgé de plus 600 ans

Le château de Hohenbaden (aujourd'hui le Vieux Château) était la résidence du margrave de Bade au Moyen Âge. La margraviat de Bade était une marche du Saint-Empire romain germanique, ayant pour capitale la ville de Baden puis de Karlsruhe à partir de 1715. C'est en l'an 1112 que naît le margraviat. C'est à cette date que Hermann II pris le titre de margrave de Bade après avoir terminé la construction du château de Hohenbaden. 


Le Vieux Château est un point de départ idéal pour des promenades autour de Baden-Baden. C'est l'un des monuments parmi les plus significatifs du Land de Bade-Wurtemberg ; il dépend de l'établissement des palais et jardins du Bade-Wurtemberg. Le château abrite un restaurant avec un petit hôtel de trois chambres et deux suites. 






Une grande harpe éolienne se trouve dans les ruines de la salle des Chevaliers du Vieux Château. En 1999, la harpe avait une hauteur totale de 4,10 mètres et 120 cordes.


Du donjon du Vieux Château, il y a une belle vue sur la ville de Baden-Baden et au loin vers la vallée du Rhin et les Vosges.


Blason des Margraves de Bade et de la ville de Baden-Baden
D'or à la bande de gueules.


1 commentaire: