mardi 11 août 2015

Relativité

Toile d'Eric Wallis

Tu crois peut-être que je passe mes journées
À me laisser pourrir ou à me trémousser,
Et n'ayant, en guise d'activités neuronales,
Que celles de bien gérer mes poussées hormonales.

 Que la chose soit courante, je n'en disconviens pas ;
Mais je ne mange pas de ce pain à mes repas ;
La chair est bien mieux servie quand l'esprit l'honore ;
Dans une tête vide, il n'est rien qui ne s'évapore.

Qui peut le plus peut le moins, enseigne l'adage ;
L'inverse n'est pas vrai, et de loin ; c'est le cépage
Qui fait le vin ou la vinasse, pas le buveur.

Ça vaut pour tout le reste ; bien fol qui se croit sage ;
Pour certains, un terrain vague est un paysage ;
Pour d'autres, le piment rouge n'a aucune saveur.

Le spectre à trois faces
Aphorismes parallèles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire