mardi 25 août 2015

Quadruple royaume

Armes de la Real Academia Española

Montant plus haut que les nuages,
Les colonnes, dans la chaleur,
Invitent les gens au voyage ;
Ce pays fait battre nos cœurs.

Un monstre royal, plein de doutes,
Trois quartiers, fort nobles aussi,
Un jardin aux étranges routes,
Des détours, puis des raccourcis.

Ce royaume, qui sait me plaire,
Brille de trésors argentés ;
J’adore son vocabulaire,
C’est lui qui m’apprit à chanter.

Cochonfucius

1 commentaire: