lundi 17 août 2015

Promesse


Nobles compagnons, nous avons bu bien des coupes,
De douceur parfois, d'amertume le plus souvent ;
Quand soufflèrent les vents, ce fut rarement en poupe ;
Mais nous tînmes bon car nous regardions droit devant.

Plus d'une fois, notre cercle frôla la brisure,
Et plus d'une fois, hélas, nous faillîmes nous perdre,
Dans un monde qui nous détourne de notre mesure.
Ce soir, je prie que s'éloignent tous les spectres

Qui menacent notre ronde. Chacun se cramponne
À soi-même autant qu'il peut, certes, mais c'est une bonne
Chose que de pouvoir s'appuyer sur des amis

Loyaux et aimants, en lesquels notre confiance
Est absolue, sur une foi donnée en alliance.
Rien n'est vain de ce que nous nous étions promis.

ML, Le chemin des étoiles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire