lundi 31 août 2015

Juste encore un mot

Toile d'Andrew Gonzales

Avant de me jeter dans les bras de Morphée,
Une fois encore, sur mon vaisseau de solitude,
Je veux t'écrire encore un mot, ma bonne fée,
Juste un mot ; il me le faut, pour ma quiétude.

Il me semble que si je ne le faisais pas,
Ma nuit serait, je crois, menacée de naufrage
Ou, pire encore, que je pourrais être l'appât
D'une succube qui se plairait à me faire outrage.

Tu dirais : « Plus redoutables sont les humains
Dont il y a lieu de craindre les revers de mains. »
Je le sais ; mais de ceux-là, j'en fais mon affaire.

Mon angoisse, c'est de ne pas maîtriser le temps ;
Je ne possède, à vrai dire, que ce seul instant ;
L'Amie, cela n'arrête pas de me stupéfaire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire