mardi 18 août 2015

Héraldique parallèle : manteau d'azur

Toile d'Alexander Shubin

L'Amie, ce soir je revêts mon manteau d'azur
Pour bien signifier que mon cœur reste fidèle
À la foi donnée, dont point ne crains la brisure
Car elle est imprenable comme une citadelle.

Par l'azur, aussi, j'exprime mon entière mesure
Qui est d'infinitude ; tel est mon sentiment
Et ce ne m'est pas un défi, je te l'assure,
Car je l'ai, comme tu sais, tout naturellement.

Troubles et incertains sont les chemins du monde ;
Ses raisons sont mortes et sa parole que faconde ;
Il n'y a plus grand-chose à espérer de lui ;

Je le connais de l'intérieur, jusqu'à la moelle,
L'ayant assez brossé, je crois, à rebrousse-poil.
Dans son obscur ciel, plus aucune étoile ne luit.

Le spectre à trois faces
D'azur qui est de fidélité

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire