mardi 25 août 2015

Du temps et de la distance

Toile de Jeffrey G. Batchelor

Se tenir le plus à l'écart de l'échiquier
Où les hommes, tels des pièces, se poussent et se renversent.
Ceux qui auront le dernier mot, ce sont les banquiers ;
Le monde n'est qu'une marchandise, la vie qu'un commerce.

Car la distance donne toujours une vision meilleure
De l'ensemble, étant bien assez des détails
Que l'on vit soi-même ; c'est peu différent ailleurs.
De même que le temps ramène à leur juste taille

Les événements, se donner de la hauteur
Aide à mieux comprendre quel en est le moteur.
Le monde en temps réel encombre notre tête

De choses que peu d'entre nous peuvent assimiler.
Au sein d'un système qui cherche à annihiler
Toute pensée, les lendemains ne sont pas de fête.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire