mardi 25 août 2015

Considérations mytho-européistes

Toile de Félix Vallotton (artiste suisse, 1865-1925), Enlèvement d'Europe, 1908

L'on sait qu'un jour, Jupiter, porté sur les femmes
(Penchant que je considère comme une qualité),
Se transforma en taureau pour enlever Dame
Europe qui n'eut pas le loisir de l'éviter.

On la comprend car les taureaux sont bons amants
Et l'on ne sache pas qu'une seule vache en portât plainte.
L'on a tort de tenir les mythes pour boniments,
C'est toute la vie des hommes que l'on y trouve dépeinte.

Mais là n'est pas le propos, voulant évoquer
L'idée que si la Grèce pouvait nous enlever
À nouveau Dame Europe, mais une bonne fois pour toutes...

Je veux bien sûr parler de l'Europe des banquiers
Et des officines que tiennent les grands boutiquiers,
N'ayant de cesse que l'âme des peuples soit dissoute.

Le spectre à trois faces
Politique parallèle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire