lundi 10 août 2015

Aphorismes

Peinture de Vicente Romero Redondo (artiste espagnol)

Si l'oisiveté est la mère de tous les vices,
Le surmenage n'est pas celle de toutes les vertus ;
C'est presque là une vérité de La Palice ;
En toute démesure l'on a tort et le tort tue.

La détente tout le temps n'en a plus la nature ;
L'activité incessante se change en folie ;
C'est ainsi, toute chose comporte son point de rupture ;
N'est pas toujours joli qui fait trop son poli.

Les vacances m'offrent davantage que le repos :
Du temps ! Pas celui qui tourne les heures égotiques
Et qui finit par tout réduire au même propos,

Mais celui du soi, ou du vrai moi, dilué
Dans la diversion de la vie publique.
Mon temps, je veux l'employer à évoluer.

ML, Le chemin des étoiles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire