mardi 28 juillet 2015

Ma druidesse


Elle m'a appris a être la femme que je suis ;
Avant, de la femme je n'avais que l'apparence ;
Tout y était, et l'allure et le corps qui suit ;
À part ça, il me manquait presque tout : l'essence !

J'étais un homme engoncé dans un corps de femme ;
La chose n'est pas si rare, je l'ai appris depuis ;
Toute femelle n'est pas féminine, c'est là le drame
Inconscient qui met bien des couples dans l'ennui.

Elle n'a rien fait, elle était juste à mes côtés,
M'écoutait, toujours présente, toujours souriante ;
Je me réconciliais, redevenais confiante.

J'étais dans la fosse, c'est elle qui m'a remontée ;
Chacun de ses mots eut sur moi l'effet d'un baume ;
C'est ma druidesse et je l'aime ; elle est mon royaume !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire