jeudi 30 juillet 2015

Au revoir Madison

 Peinture de Vladimir Kush

Demain, Madison, tu t'en repars vers Albion
Où t'appellent bien des tâches, mais non sans la promesse
De revenir à loisir ; nulle réservation
N'est ici nécessaire, la table que l'on dresse

Est ouverte aux amis et nobles compagnons ;
Tu en es, et là-dessus, tous ici s'accordent ;
Dommage que ton passage ne fut qu'un tourbillon ;
À peine eûmes-nous le temps de jouer de nos cordes.

Je te dédie cette composition, Madison,
Elle t'en dira plus long qu'un coup de téléphone ;
Dès cet instant, elle vogue sur la nef Héraldie

Et fera le tour du monde ; j'y ajoute une rose,
Notre symbole ; et ce verre que je lève arrose
Notre amitié née en jardin d'Arcadie.

ML, La douceur angevine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire