samedi 25 juillet 2015

Antichambre

Peinture de Paul Kelly

Je demeure souvent longtemps assise et pensive,
Avant de quitter un endroit où j'ai vécu
Des choses vraies et intenses ; j'aime bien cette phase passive,
Plutôt d'heureuse vacuité ; vide mais pas vaincue

Car dans mon cœur, à tout jamais, coule une fontaine
D'eau pure qui baigne mon âme autant que mon corps.
L'on me juge altière et me perçoit comme hautaine,
Sous le prétexte de me tenir plutôt au bord,

Au lieu de nager avec le courant du monde
Auquel, c'est vrai, je l'enfonce parfois très profonde :-)
J'aime bien faire antichambre, comme tu dis, l'Ami,

Car c'est dans ce temps informel que bien des choses
Se révèlent à l'esprit, un temps où l'on dépose
Les armes et où l'on repasse sa vie au tamis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire