jeudi 18 juin 2015

La Vérité sort du puits

Toile de Jean-Léon Gérôme (1824-1904), La Vérité sortant du puits

La vérité sort du puits et elle est toute nue ;
Son regard est sans compassion ni complaisance ;
Vives sont ses blessures qu'elle inflige sans retenue ;
Son regard terrible est frappé de démence.

Rien de caché qui ne soit livré au grand jour ;
Rien de trouble qui ne soit porté en surface ;
Il n'est personne en ce monde dont ne vienne le tour ;
Elle pulvérise toute superbe ; qui peut lui faire face ?

Elle n'est pas le contraire du mensonge mais celui
Des fausses lumières qu'elle précipite toutes dans la nuit ;
Elle n'est pas davantage le pourquoi du comment

Car elle dépouille la raison de ses questions vaines ;
Elle balaie nos pauvres joies et nos futiles peines.
Elle est plus dure et plus pure que le diamant.


« Nous ne connaissons en réalité rien de certain, mais seulement ce qui change selon la disposition de notre corps, et selon ce qui pénètre en lui ou ce qui lui résiste. Il a été démontré qu’en réalité nous ne savons pas ce que chaque chose est ou n’est pas. […] Il est impossible de connaître la nature réelle de chaque chose. » 
(Sextus Empiricus, Contre les professeurs, VII, 135) 

La vérité est au fond du puits, par Jean-Léon Gérôme

« En réalité, nous ne savons rien, car la vérité est au fond du puits. », nous dit Démocrite dans sa phrase célèbre dont le discours est proche de la démarche du chercheur, toujours critique, se tenant prudemment à l'écart des Certitudes et des Vérités révélées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire