dimanche 28 juin 2015

Couleurs

 Musique : Modern Tradition

L'Ami, si je peins mon corps de certaines couleurs
C'est parce que j'aime qu'il soit à l'image de mon âme
Et de mon cœur, envers et contre la pâleur
De ce monde terne qui se maintient par la réclame

Que les camelots disjonctés de la pacotille
Martèlent à longueur de temps sur les plats écrans ;
Qu'ai-je à faire de leurs fades sourires d'âmes en guenilles ?
Je me fiche de ces fats qui ne sont d'aucun rang !

Ils te vendent la pensée en boîte avec de belles
Étiquettes, avec des options pour les rebelles
Qui s'imaginent qu'une posture leur donne un état.

Leur psychologie à la noix pour ménagère
Aplanit les sentiers de la future rombière ;
C'est dire que j'ai la nausée de leurs excrétas.

2 commentaires:

  1. De Johannes Renatus.

    Dame Justine, vous êtes toujours aussi mordante. Quand je vous lis, j'ai mon cerveau qui martèle sa joie dans le crâne ! Un jour vous aurez ma mort sur la conscience, mais que demander de plus qu'une mort joyeuse ?
    Bien à vous,
    JR

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour JR. C'est plaisir de voir que vous m'attendiez. Mais de grâce, ne mourez pas encore ! Bon, si je suis mordante, c'est voulu. Mais sachez que je m'en passerais volontiers et que je mets beaucoup d'eau dans mon vin. Je ne suis pas une rebelle dans l'âme. J'en ai simplement assez de la connerie ambiante et infectieuse. L'écriture est une manière de garder le terrain intérieur tant soit peu immune. Quand je vois toute la m... qu'on nous déverse, mes petits mots piquants relèvent plutôt de la charité. Vous ne croyez pas ?

    RépondreSupprimer