dimanche 26 avril 2015

Spectre à trois faces

 

Je suis celle qui hante tes coulisses et j'ai trois faces :  
La première, neutre et distante, pour bien t'observer ;  
La seconde, rieuse et charmante, qui donne espace ;  
La dernière, furieuse, qu'il ne faut point énerver.  

Surtout ne me crois pas dupe de l'humaine nature ;  
L'ayant sondée en moi-même, j'en connais un bout ;  
Je ne juge jamais quelqu'un selon sa vêture  
Ni ne reste assise devant quelqu'un de debout.  

J'écoute les mots et regarde mieux encore les gestes ;  
Pour les analyser, je ne suis pas de reste ;  
Il est rare que je ne doive faire ma Cassandre.  

Je suis peu fréquentable, mieux vaut qu'on m'évite ;  
Beaucoup qui me voient en approche se sauvent très vite,  
Cherchant leur salut ailleurs sans plus attendre.  

Le spectre à trois faces

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire