mardi 28 avril 2015

Sagesse des fleurs

Esther dit vrai : la rose n'existe pas pour plaire :
Elle est ce qu'elle est, sans plus, car c'est un être
Vrai et réel ; de par sa nature tutélaire,
Elle accomplit sa vie, sans vouloir paraître.

Les plantes sont compagnes fidèles pour qui les aime ;
Et pour peu de leur prêter toute son attention,
Elles nous peuvent enseigner comment être soi-même :
Aller vers ce que l'on est, sans nulle prétention. 

C'est bien cela qui fausse les relations humaines :
Vouloir égaliser autrui, le supplanter
Si possible, pour être le roi ou la reine
De son petit monde pour ensuite se la chanter.

Quand devient-on de soi-même sa propre déviance ?
Où donc s'arrête l'ambition et commence l'orgueil ?
Es-tu sûr d'être toi-même ? Te puis-je faire confiance ?
Peu d'amis sont inscrits dans mon recueil...

                                           ML, La douceur angevine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire