mercredi 29 avril 2015

Pensée du soir

Toile d'Ernesto Arrisueño, 1957 

La nuit tombe sur le jour que j'ai rempli, je crois,
De mon mieux, n'oubliant pas d'offrir mon sourire
Le plus radieux, ni un mot gentil à l'endroit
Des personnes dans le regard desquelles j'ai pu lire

La gentillesse détachée et l'honnêteté,
Valeurs plutôt rares, au sens où j'entends ces choses :
Le plaisir de bien converser, la netteté
Des propos, l'espace de parole dont on dispose.

Je fuis tous ceux qui vous soutirent de l'énergie
Et ne vous retournent que l'idée d'eux-mêmes sous vide ;
J'ai cessé d'emplir le tonneau des Danaïdes.

L'Ami, je ne célèbre plus qu'une liturgie :
Celle de l'amitié, en sa plus parfaite mesure ;
Elle dépasse tout et ne connaît point la brisure.

ML, Les nuits de Chelsea

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire