mercredi 22 avril 2015

Le vrai combat


On s'imagine à tort qu'une guerrière érotique  
N'a rien dans sa tête, sinon quelques flasques pensées ;  
Mais derrière sa posture qui paraît emphatique  
Se tapit un esprit vif, soutenu et très aiguisé.  

Le corps est de soi-même une forme de métaphore ;  
Il prolonge l'esprit dont il inspire la teneur ;  
C'est par les gestes qu'il se révèle iconophore  
Et certains, même, ont un effet enlumineur.  

Le vrai combat est celui qui se mène en soi ;  
L'ennemi intérieur est notre pire adversaire ;  
Il s'agit donc d'en déchiffrer l'obscur glossaire ;  

Tels sont les principes sur lesquels ce monde s'assoit,  
Cherchant au-dehors des causes qui sont intérieures.  
C'est la victoire sur soi-même qui rend supérieur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire