mardi 28 avril 2015

Force de l'instant

Toile de Daniel F. Gerhartz

Il y a ceux dont le seul désir est de vivre
De la meilleure façon leur courte existence,
Ayant pour juste ambition de rester libres,
D'avoir le nécessaire et même un peu d'aisance.

Il y a ceux pour qui rien n'est jamais suffisant,
Voulant toujours plus qu'ils n'ont et bien davantage ;
Se haussant le plus possible et méprisant
Quiconque ne leur est pas de quelque avantage.

Si beaucoup font le rêve de la célébrité,
La plupart n'a que faire d'une gloire vaine et futile,
Se souciant de bien manger et bien s'abriter ;
Pour le reste, c'est point de refus, quoique peu utile.

S'ajuster au monde, s'accommoder avec soi
Et garder la mesure ne sont point choses acquises ;
Chaque jour le destin nous surprend ou nous déçoit ;
L'on prend souvent sur soi, cette raison est requise.

Le matin qui vient est peut-être le dernier ;
Je le salue comme tel car c'est le plus intense ;
Vivre c'est mourir chaque jour, pourquoi le nier ?
Mais alors, quelle force dans chaque instant ; c'est immense !

L'essentiel ne peut-être qu'en nous, pas ailleurs,
Et l'y chercher c'est s'assurer d'être de reste ;
La nature qui nous commande est notre bâilleur ;
Toute relation qui nous en détourne est funeste.

Cette sagesse est vieille comme le monde car les Anciens
Ne furent certes pas moins humains que nous ne le sommes ;
Leurs écrits demeurent et chacun peut les faire siens ;
Mais rien ne vaut de penser par soi-même en somme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire