jeudi 23 avril 2015

Clin d'oeil

Toile d'Edmund Blair Leighton (1853-1922) 

L'Ami, quand donc te décideras-tu à quitter  
Ce que tu appelles ton paisible ermitage  
Pour te recharger et venir te réintuiter  
En ce lieu où tu ne fis que trop courts passages ?  

Quand descendras-tu de ton nid d'aigle trop sage  
Pour dégourdir tes ailes en nos bonne terres d'ici ?  
Crains-tu de perdre des plumes, voire tout ton plumage ?  
Qui est tout froissé, à force de rester assis :-)  

La plaine est rieuse et la Loire des plus charmantes ;  
Tu verras fleurir le coucou et l'amaranthe  
Et pourras suivre à loisir le vol du bourdon  

Qui se plaît beaucoup dans le jardin de ma tante ;  
Lors, nous tenons bien ferme et restons en attente ;  
Mais cette cloche qui tinte... Est-ce toi qui tire le cordon ?  

ML, La douceur angevine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire