jeudi 23 avril 2015

Chaque seconde

Toile de Herbert James Draper (1863-1920)

C'est lorsque dans chaque minute, chaque seconde compte. Lorsqu'on sent chacune de ces secondes battre dans nos veines. C'est lorsque chaque regard, chaque souffle palpite, et que l'on sent la Terre tourner sous nos pieds.
C'est là que l'existence prend toute son ampleur, que la vie est dans toute sa portée.
Que l'on respire.

1 commentaire:

  1. Rien ne saurait être plus vrai, Lisa ! C'est l'un de nos thèmes de prédilection ici. C'est même cette recherche commune qui nous soude tellement. Les compositions en tiennent un peu le journal, si l'on peut dire. C'est un cheminement intérieur, la seule véritable aventure (et le vrai voyage, comme l'écrit Proust). Merci de repasser par ici.

    RépondreSupprimer