mercredi 22 avril 2015

Au jardin

Toile de John Frederick Lewis (British,1805-1975), Dans les jardins du Bey, 1865

L'Ami, je passe toutes mes matinées au jardin,  
Admirant les fleurs, m'attardant auprès de celles  
Qui flattent mon regard ou dont le minois anodin  
Cachent - les coquines ! - un parfum qui m'ensorcelle ;  

L'anémone, que les Anciens appelaient « fille du vent » ;  
La fragile amaryllis, sise sous les arbustes ;  
La jacinthe des bois, plantée à l'automne d'avant ;  
L'iris pourpre, une douairière, rustique et robuste...  

Tant d'autres variétés dont j'ai perdu le nom  
Mais dont les robes somptueuses restent en ma mémoire ;  
Parfois, je leur bine la terre avec un griffoir,  

Tout en leur fredonnant des airs d'anciennes chansons.  
Ô belles princesses dressées noblement sur vos tiges,  
Votre seule présence me donne un bien doux vertige !  

ML, La douceur angevine

1 commentaire:

  1. Marie-Louise, voici les coordonnées de la Ferme Sainte-Marthe, le grainetier bio dont je t'avais parlé (ça peut éventuellement intéresser un lecteur de passage et jardinier qui serait à la recherche d'une telle adresse). A l'époque où je jardinais, je ne me fournissais que là. Des semences de très très bonne qualité.

    Ferme de Sainte-Marthe
    7, rue Lavoisier
    49800 Brain-sur-l'Authion

    Tél. 0 891 70 08 99

    Le centre de formations de la Ferme de Sainte Marthe se situe en Sologne, près de Romorantin : Domaine des Guineaux, 41200 Millancay.

    RépondreSupprimer