vendredi 27 mars 2015

Que restera-t-il de nous un jour ?


Que restera-t-il de nous un jour ? Peu importe !  
N'est-ce pas la peur viscérale de disparaître  
Qui nous fait tant redouter de franchir cette porte  
Qui nous dévoilera le mystère de notre être,  
 
Nous illuminant comme une clarté d'évidence ?  
C'est ce en quoi nous plaçons tout notre espoir  
Les uns, en s'en remettant à la providence,  
Suivant les sages préceptes, afin de ne pas choir ;  
 
Les autres, en essayant de donner du sens,  
Sinon de la signification à leurs actes ;  
Quelques uns vont jusqu'à signer une sorte de pacte  
 
Avec des forces cryptiques qui contre telle alliance  
Leur miroitent une place en ce monde et dans l'Olympe ;  
Chacun tient pour bonne l'échelle sur laquelle il grimpe. 
 
ML, Les nuits de Chelsea

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire