dimanche 29 mars 2015

Dérive narcissico-égotique

 Toile de Mahmood Al Khaja

L'Ami, je ne te l'apprends pas : les gens sont fous ; 
Mais comme c'est la norme, ils ne s'en rendent pas même compte ! 
La plupart sont si pénétrés d'eux-mêmes surtout, 
Qu'ils se prennent très au sérieux et se la racontent ; 

Une telle semble parler toute seule sur le trottoir, 
Étalant sa plate conversation à la ronde ; 
Telle autre, sapée comme un mannequin de foire, 
Parade dans la rue avec des airs de grand monde. 

Comme tu le dis, nous vivons une époque épique ; 
De paraître quelque chose, tout le monde se pique ; 
Mais personne n'est vraiment dupe de cette comédie ; 

Cela inquiète de plus en plus car elle perdure 
Et même s'aggrave, vu qu'elle prend maintenant l'allure 
D'une folle dérive qui finira en tragédie. 

ML, Les nuits de Chelsea


https://letelephonemobiletpe.wordpress.com/ii-le-telephone-portable-un-danger-2/3-une-destruction-sociale/
Le téléphone portable, une destruction sociale (cliquez sur l'image)

L'autre jour, je marchais derrière une jeune femme qui parlait avec quelqu'un avec son cellulaire raccordé à des oreillettes. Manifestement, la conversation devait être assez houleuse car le ton était agressif, avec force gesticulations qui laissait supposer un tempérament hystérique. Au moment de dépasser la personne, j'ai failli me prendre un coup dans la figure. La femme ne s'est pas même excusée et je crois bien qu'elle ne s'en était pas du tout rendue compte ! Ce genre de scène n'est plus rare. Elle m'a inspiré ce sonnet. Les gens sont de plus en plus dans leur bulle égotique mais étalent leur vie privée en public, sans aucune espèce de retenue et sans savoir à quel point ils révèlent leur grossièreté, leur banalité et leur insignifiance. Depuis que tu avais retenu mon attention là-dessus, la chose me frappe de plus en plus.

1 commentaire:

  1. Dans un monde sans valeurs
    Les individus n'ont pas de valeurs
    Ils sont des ilôts isolés

    RépondreSupprimer