vendredi 13 février 2015

Spleen

Ces mots... 
Sont-ce bien les miens qui courent ainsi sur la Toile ? 
Dans le fond, qu'ai-je à dire ? 
Mes états d'âme sont à peine un peu de buée sur une petite vitre qui donne sur des jours ordinaires. 
Être à la page ; ne pas cesser d'être tournée... 
Parader sur le boulevard, susciter le regard ; l'ego, ce mendiant... 



Pianoter sur son portable ; se rassurer de quoi au juste ? 
Chaque matin, se répéter : - Je suis forte ! 
Le soir, s'endormir sur ces derniers mots : - Je suis fatiguée d'être forte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire