dimanche 22 février 2015

Radio Londres

Toile de Herbert Gustave Schmalz (1856-1935) Imogen

Ici radio Londres
Les poules ont cessé de pondre
Les carottes sont cuites
Le robinet a une fuite

Les médias nous amusent
C'est une plate ruse
Pour nous divertir
et nous ramollir

Les politiques nous mènent en barque
Les marchands débarquent
Avec des rêves de pacotille
Les hommes s'éparpillent

Ce sourire sur une affiche
Un regard qui triche
Cet habit dans le magazine
Un chiffon qu'on nous destine

Le client consomme
Le fisc assomme
Le désir consume
Le racket s'assume

Citoyens laïques
De la Raie publique
Allons enfants de l'apathie
Sus à la psychopathie

Éteignez votre téléphagie
Foin de la météorologie
Terminée la fête à neuneu
Le monde est en feu

Quittez vos bulles insonorisées
Déliez vos langues aseptisées
Tirez votre épée du fourreau
J'entends le pas du bourreau

JW & MS

2 commentaires:

  1. De JR59480.

    J'ai failli m'étrangler de plaisir en lisant cette poésie, à la fois très engagée et subtile dans le choix des mots.
    La Muse guerrière a encore frappé!!
    La femme est l'avenir de l'homme, alors aux armes citoyenne!!
    Justine, je vous vois bien en héroïne d'un jeu vidéo intemporel, luttant contre les forces du mal; vous ne serez pas seule, je serai à vos côtés, et à nous deux nous vaincrons Satan!! Mais ce n'est là qu'un jeu vidéo!!

    RépondreSupprimer
  2. Vous savez, je crois que le monde fonctionne comme un jeu vidéo, en grandeur nature. Les Bourses ne sont-elles pas des casinos ? Les pouvoirs politique et médiatique sont servis par des gens qui ont l'air de se prendre au sérieux. Dans le fond, tout cela n'est qu'une grande cour de récré. Je ne sais pas si la femme est l'avenir de l'homme. A ne considérer que celles qui sont au pouvoir, j'ai de très gros doutes.

    RépondreSupprimer