mardi 10 février 2015

Liberté


Loin de moi les fusions confuses et ses frictions !
Hors de mes pensées tous ces compromis factices !
Je suis las de tous ces déploiements d'artifices
Pour ne pétrir que le vide qui suit toute passion.

Combien d'amours sont faits de poussière et de vent !
Le cœur si vite emporté, l'esprit qui sublime ;
L'on se dit : - C'est bien elle, c'est sûr ; elle est l'ultime !
Et l'on retrouve ses pénates, Gros-Jean comme devant !

Le matin bleu, midi couvert et soir d'orage ;
Mots sucrés à l'entrée ; au dessert, les outrages ;
Billets doux au début ; grosses coupures à la fin.

Ma liberté longtemps perdue, ma perle rare,
Je t'ai souvent vendue mais tu restais mon phare ;
Vous qui allez par là, je vous retrouve enfin !

3 commentaires:

  1. Sagesse de l'enchanteur (Pays de Poésie 15-1-15)
    ------------------------------

    – Merlin, rêvant sous les étoiles,
    Ne vois-tu point mes yeux ?
    Pourquoi toujours aimer les cieux,
    Je ne porte aucun voile.–

    Je vois tes yeux, fille de l’onde,
    Et j’en aime l’azur ;
    Pourtant, je sais que le plus sûr
    Est d’être seul au monde.

    — Merlin, c’est pour toi que je chante,
    C’est pour toi que je vis ;
    Je ne te lance aucun défi,
    Je ne suis pas méchante.

    — Mais tu es jeune, et je suis vieux,
    Telle est la différence ;
    Vivons donc, sans nulle espérance,
    Le temps de nos adieux.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, pourrais-tu réaliser mon blason ? Voici son blasonement : "De sable à la croix d'argent remplie gironnée de gueules et d'or, au sautoir d'argent remplie de gueules brochant sur le tout.".
    Merci d'avance :D

    RépondreSupprimer