jeudi 26 février 2015

Le doigt qui montre la lune

Composition MS 

L'Ami, on a coutume de dire que quand le sage  
Montre la lune, le sot ne regarde que le doigt ;   
Mais n'est-on pas de même attentif au visage   
De quiconque parle et jusqu'à ses gestes parfois ?   

N'est-ce pas toi qui répètes que rien ne doit s'exclure ?   
Du mouvement de la main qui accompagne   
Les mots de celui qui parle, on a peu cure ;   
Pourtant, à mieux l'observer, l'esprit y gagne ;   

Si la bouche peut mentir, le corps moins aisément ;   
Il a son langage propre et souvent complète   
Ce que le verbe n'énonce pas toujours clairement ;   

Ou encore, il révèle par son agitation   
Le trouble que produit la parole malhonnête.   
Lors, il n'est rien qui ne suscite mon attention.   

ML, Les nuits de Chelsea   
(Ce sonnet est la suite logique du précédent, Apparences)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire