vendredi 23 janvier 2015

Plumes reflétées


S’il arrivait au coq de voir
Son image au miroir,
Contre un rival imaginaire
Il partirait en guerre.

Si l’écho lui renvoie son chant,
Il devient très méchant,
Il ébouriffe son plumage
Et devient vert de rage.

Mais voir un couteau de métal,
Ça, c’est le plus brutal ;
Il dit alors un « Notre Père »
Juste avant de se taire.




                         Composition de l'auteur

7 commentaires:

  1. Bon Cochonfucius! décidément vous êtes récalcitrant aux règles héraldique! Avec patience donc je répète: pas d'émaux sur émaux donc pas de gueules sur l'azur, ni de métaux sur métaux. Donc d'après de savants calculs j'en ai déduis (car j'ai compris que vous êtes très fort en chiffres) que votre blason est un impossible blason. Je me permets donc de rectifier quelques données, en blasonnant, bien sûr.
    Voici:
    " Parti d'or et d'argent aux coqs affrontés , le premier de gueules, le deuxième de sinople, les deux accompagnés d'un soleil d'azur, à la champagne de sable aux deux rochers d'or et d'argent".

    Voilà, maintenant je commente mes choix en fonction de votre poème.
    Le premier coq devient de sinople :"Et devient vert de rage", le rocher d'argent et la partie d'argent symbolisent: "Mais voir un couteau de métal". Le choix de la partition provient de: "S’il arrivait au coq de voir
    Son image au miroir". Le soleil d'azur illustre:"Il dit alors un « Notre Père ».
    Voilà, Cochonfucius, entendez si vous le voulez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est entendu.

      Voir également

      http://heraldie.blogspot.fr/2012/11/le-coq-en-heraldique.html

      neuvième blason : Levens (Alpes-Maritimes).

      Supprimer
  2. Certes, Cochonfucius, le blason du Levens est à enquerre, beaucoup de blasons sont à enquerre dans ce blog, c'est à vous de décider si vous tenez compte de cette règle ou pas.
    A propos de mon blason, lorsque je l'ai imaginé, j'ignorais la règle de l'enquerre et il était comme on peut le voir sur la frise en en-tête de ce blog, la clef était de tanné et non pas d'argent. Maintenant il est remanié de façon à ne plus être en enquerre, vous pouvez le voir sous le titre: Recueil de Pierrette. Eh bien, je trouve qu'il a gagné en lumière et esthétique depuis qu'il suit la règle d'alternance des émaux et des métaux.

    RépondreSupprimer
  3. Non, non,non Cochonfucius, le coq au naturel du samedi 24.

    RépondreSupprimer
  4. Une tentative ;

    http://www.lesmotsenfolie.net/t1715-haikus-inspires-par-des-images#44308


    Deux coqs affrontés,
    Un de sinople, un de gueules :
    Miroir déformant.

    RépondreSupprimer