mardi 20 janvier 2015

De l'insulte

Toile d'Anthony Frederick Augustus Sandys (1829-1904)

Les insultes ne salissent que ceux qui les profèrent.

Peu importe la personne qui essaie de te rabaisser, si elle essaie de te rabaisser, c'est pour te mettre à son niveau.

Celui qui t'insulte n'insulte que l'idée qu'il a de toi, c'est-à-dire lui-même.
Auguste de Villiers de l'Isle-Adam, Ébauches et Fragments

Il faut aux insultes laisser les autres avoir raison, pour que cela les console de n'avoir pas autre chose.
André Gide, L'immoraliste

Parler et offenser, pour de certaines gens, est précisément la même chose. Ils sont piquants et amers ; leur style est mêlé de fiel et d’absinthe : la raillerie, l’injure, l’insulte leur découlent des lèvres comme leur salive.
La Bruyère, Les Caractères

La pensée étant éternelle, pourquoi s'agirait-il de penser ce que pensent les hommes d'aujourd'hui ? On peut peut-être se trouver à penser ce qu'ils penseront demain ou ce qu'ils ont pensée hier. Penser comme ses contemporains, par effet de mode, c'est une insulte générale à l’intelligence de l'espèce.
Olivier de Kersauson, Le monde comme il me parle

Qui s'affecte d'une insulte, s'infecte. 
Jean Cocteau, Journal d'un inconnu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire