mercredi 31 décembre 2014

Sagesse des astronomes


                            Tu voudrais décrocher les astres de la nuit
                            Pour en illuminer les profondeurs du vide.
                            Mais si tu leur prenais tous leurs rayons limpides,
                            Ils tomberaient en vain aux tréfonds de ce puits.

                            Tu voudrais voir surgir la fin de tes ennuis,
                            Portée par les beaux yeux d’un chevalier candide.
                            Mais il ne peut franchir les espaces arides
                            Que son triste regard discerne autour de lui.

                            Tenons compte, à présent, de la réalité.
                            Puisque cela n’est pas dans nos capacités,
                            Renonçons, pour ce soir, à toucher aux étoiles,

                            Laissons-les scintiller, là-bas, dans le lointain ;
                            Ne leur demandons pas de vivre en nos jardins,
                            Posons-les, si tu veux, sur une simple toile.


Cochonfucius

Astronomy, par James Sant [British Painter, 1820-1916]

1 commentaire: