lundi 8 décembre 2014

Sagesse de Cochonfucius


L'ami poète,

                        Merci pour ces bons mots qui ne sont pas vains ;  
                        Et toutes ces chantantes rimes qui se donnent la main.  
                        Pays de Poésie est une bonne terre d'accueil,  
                        Quand on y frappe, on ne reste pas sur le seuil ;  
                        Chacun y trouve large pitance en son sujet :  
                        Des odes, des ballades, tercets, quatrains et sonnets.  
                        L'on y peut lire la vie de Jeanne d'Arc, de Ronsard  
                        Et de bien d'autres l'histoire et ses avatars.  
                        Il n'est ondine qui ne passa un jour par là  
                        Ni sage qui par la plume du poète enseigna. 
                        En ce jardin épique est souveraine la Muse ;  
                        L'on y médite autant que l'on s'y amuse.

4 commentaires:

  1. C'est un récent commentaire de Marie-Louise, sur "Sagesse de Ronsard", qui m'inspira cet hommage.

    RépondreSupprimer
  2. Marc, il me semble qu'il y a erreur. Ce n'est pas moi qui ai écrit ce poème mais toi. Pourquoi figure-t-il dans la catégorie Recueil de Pierrette?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ! Je rectifie de suite. Sans doute ai-je pensé à toi à ce moment-là:-)

      Supprimer