vendredi 12 décembre 2014

Les drôles de mots


Encore un drôle de poème
Et je l’ai fait pour toi,
Car je me dis que tu les aimes,
Et même, je le crois.

Encore un écrit de la sorte,
Vite né, tôt vieilli ;
Car ma chandelle n’est pas morte,
Encore un fruit cueilli.

Encore un fragment de passé
Que ma paresse effeuille ;
Ah, combien de mots peut tisser
Un cœur qui se recueille ?


6 commentaires:

  1. Avec 1 verre de vin ,
    Voir 2
    Voir 3
    Et la bouteille tant qu'à faire!
    Oui ça passe mieux,
    Demain on oubliera____
    Et d'autres maux s'installeront
    Constance des jours ______

    RépondreSupprimer
  2. Constance des jours... J'aime cette finale. C'est un vers définitif !

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Oui. Car celui qui m'indiffère n'a pas même ma détestation.

      Supprimer
  4. Merci à Jonathan Wolstenholme pour l'illustration.

    RépondreSupprimer
  5. C'est la que l'on reconnaît les vrai manieurs de mots

    Sabrine

    RépondreSupprimer