samedi 13 décembre 2014

Cocher !


Malgré la pluie et la grisaille, ne considérant que notre météo intérieure et habituelle où le ciel était d'azur légèrement moutonné d'argent, nous décidâmes de nous rendre chez les fleuristes de l'Hôtel-Dieu pour y faire l’emplette d'un petit sapin de Noël et sans doute aussi de quelques babioles décoratives à suspendre ou à poser sur la table. J'aime me laisser aller à ces innocents enfantillages en cette période de Noël que je vis toujours comme féérique.

Sortis dans la rue, nous vîmes arriver le fiacre vert pomme de Tiffany & Co. Après nous être consultés d'un bref regard, comme obéissant à quelque vieux réflexe, nous le hélâmes. Tant qu'à faire... « Cocher ! Opéra, s'il vous plaît. » Comme les voitures de tôle et de plastique nous parurent si laides alors, prétentieuses mais sans noblesse, luxueuses mais sans élégance ! Vulgaires en somme. Nous ne soufflâmes pourtant pas un mot sur notre commun ressenti, nous contentant de soupirer un coup puis de nous laisser bercer par le trot des chevaux. J'ai tout de même fini par dire : « Le cheval rend la ville plus humaine. » Un jour, peut-être, les hommes s'en rappelleront-ils...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire