dimanche 16 novembre 2014

Les incroyables aventures de Charles et Charlotte

Sabrine, 10 ans, est une grande lectrice. Il lui arrive ce qu'il arrive à beaucoup de passionnés de lecture : l'envie d'écrire. Elle vient ainsi de commencer la rédaction d'un petit roman dont les personnages, Charles et Charlotte, en classe de 6e dans un collège parisien, vont vivre de bien curieuses aventures. Ainsi se retrouvent-ils projetés à Versailles, au temps du roi Louis, où ils se voient confiés une mission capitale...

Chapitre 1

«Vas-y toi...

- Non, t'es fou !

...

Oh ! pardon, il faut que je commence par le début...

Bon voilà, je m'appelle Charlotte, (je sais, le nom grave vieillot) et, à cause de la grosse bataille d'eau, j'avais été punie par le prof de math.

« Cette chamaillerie est inacceptable au sein d'une école aussi respectable que la nôtre ! »

Tu parles...

Et donc, je me retrouvai coincée avec Charles, mon pire ennemi...

« Vous resterez ensemble toute la journée ! »

- Charles, tu viens, je vais aller chercher ma veste en salle de musique, lui-dis-je.

- Mais la salle de musique est au deuxième étage ! C'est encore plus risqué, vu qu'on n'a pas le droit de monter.

- T'es peureux ou quoi ?!

- Moi.. moi... moi, peureux ? Non mais, tu te fiches de moi !

- Ah ! Les garçons, dès qu'on touche à leur amour propre...

Et c'est là que nous avons vu une mystérieuse lueur verte sortir étrangement de la salle d'histoire (qui est, précisons-le, juste à coté de la salle de musique).

Que se passait-il ? Nous voulions en avoir le cœur net.

-Vas-y toi...

- Non, t'es fou !

C'est alors que nous avons vu le prof d'histoire qui frappait du pied une dalle sur le sol qui s'ouvrit sur un étrange passage dans lequel il disparut.
Mais le prof de math nous surprit...
« Ah! si vous n'étiez pas en 6ème, vous seriez déjà renvoyés pour violation du règlement de l'école ! »

Et en plus, on avait histoire après, alors...

C'est là qu'une idée me vint :

- Et si on faisait semblant d'être malades pour être seuls en salle d'histoire ?

- Attends, attends, explique moi, dit Charles.

- Pff ! on va dire à la prof principale que ce serait plus facile d'être directement en salle d'histoire.

La prof n'avait posé aucune difficulté (comme d'habitude). Une fois sur les lieux, sûrs d'être seuls, sans être dérangés, nous avons tapé à notre tour sur la dalle et là, devant nous... une sorte de mécanisme actionna une petite porte marquée du nombre 17. C'est là que Charles trébucha, nous entraînant tous deux vers la porte qui s'ouvrit pour se refermer aussitôt derrière nous...

Nous avons failli nous évanouir en découvrant la scène qui s'offrait à nos regards : de nombreuses personnes se trouvaient là, étrangement habillées et parlant d'une manière que nous comprenions sans la comprendre. Cela nous sembla bizarre (Nous sembla bizarre ? Comme c'est étrange !)

Charles et moi étions ébahis, sidérés même.

C'est alors qu'apparut un homme portant un gros sac de pommes. Quand il nous vit, il fut étonné et lâcha aussitôt son chargement, nous prit brutalement par les bras et nous jeta dans ce qui nous semblait être une chaumière.

- Comment êtes-vous arrivés ici ? hurla-t-il. Expliquez-vous !

- Ho ! on se calme là, d'abord c'est pas vous notre prof d'histoire! répliqua Charles sans se laisser démonter.

L'homme fut surpris par le ton ferme de Charles et, sous le coup de l'émotion, il nous révéla la vraie raison de sa présence en ces lieux et à cette époque : sauver le royaume de France, pas moins !

Ce fut une surprise quand il nous raconta cette étrange histoire.

Sabrine E.R. 

 

à suivre

21 commentaires:

  1. J'adore votre roman Mme La Marquise, ce texte est exquis !!!

    Amicalement, votre plus grande fan, Alice M.

    RépondreSupprimer
  2. Merci c'est adorable !!!!!!!!!!!:)

    RépondreSupprimer
  3. Ces photos sont exquises ! :)

    Olivia V

    RépondreSupprimer
  4. C'est excellent Sabrine ! Vite la suite !

    Sandrine F.

    RépondreSupprimer
  5. Merci de tout mon coeur!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Sabrine

    RépondreSupprimer
  6. sors nous le deuxieme chapitre
    Amira

    RépondreSupprimer
  7. Le travail de Sabrine et du maître à porter ses fruits !

    Olivia V

    RépondreSupprimer
  8. viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite le deuxieme chapitre
    les fantomes du blog

    RépondreSupprimer
  9. Tiens tiens Sabrine tu as des admirateurs secrets ou la la :)

    Olivia V

    RépondreSupprimer
  10. J'attends le 2e chapitre avec impatience !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Alice M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alice ne t'excites pas trop peut-être que tu seras déçue ! :p

      Olivia V

      Supprimer
  11. hahahaha!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Notre Mlle Olivia , tu n'arrivera pas à nous démasquer .
    Les fantômes du blog

    RépondreSupprimer
  12. Arrgghh , bon maintenant ça suffit !!!
    Ne vous moquez pas trop de moi , vous ne savez pas de quoi je suis capable .

    Olivia V

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah maître je vois que vous aussi vous vous moquez de moi !
      Très bien je note ça mais ne vous étonnez pas trop si je ne vous parle plus que d'un ABRICOT .
      Mouhahahahaha
      Signé
      Olivia V
      PS: je ferais tout pour vous énerver :p maître

      Supprimer
  13. Un super travail, continue
    Adlane

    RépondreSupprimer
  14. J'adore ce texte il y a beaucoup de mots qui sont très riche et je trouve que pour une fille de 10 ans c'est vraiment une richesse.
    J'attends le troisième chapitre!!!!

    Teodora

    RépondreSupprimer
  15. Chère marquise, votre roman nous à ébloui .
    Si bien que nous avons eu l'idée de faire de même;
    grâce à vous, très chère, nous avons réussi à entreprendre
    le même exploit que nous ne regretterons jamais.

    les petits détectives
    P.S.: LES PHOTO SONT MAGNFIQUE, JE VOUS AVAIT BIEN
    Habillé

    RépondreSupprimer